les Traces antiques à Cavaillon et aux alentours !

CHOISISSEZ VOTRE VISITE GUIDÉE, SOIRÉE OU EXPÉRIENCE DANS LE LUBERON, ET Réservez en ligne

De la période antique, restent de nombreux vestiges encore visibles. On vous emmènent à la découverte de certains d'entre eux, entre Cavaillon et Apt.

Le naïskos de l’Hôtel d’Agar,
le seul vestige de Cavaillon la grecque

Cette pierre sculptée trouvé sur la colline Saint Jacques à Cavaillon est le seul vestige témoignant du passé grec de la ville. Elle fait partie des trésors visibles dans la collection de la famille Morand que l’on peut voir en visitant l’Hôtel d’Agar.

L’évolution de la ville de Cavaillon est comparable à celle de Marseille, la ville a été une cité grecque sous le nom de Kabellion avant sa conquête et son développement sous l’empire romain.

Un naïskos du grec signifiant « temple », il peut s’agir d’une stèle funéraire représentant le défunt, ou d’un oratoire, prenant la forme d’un temple miniaturisé, dédié à un dieu ou une déesse.

Très populaire à l’époque hellénistique, les grecs vont reprendre ce modèle architectural iconographique dans tout le bassin méditerranéen.

Naïskos - Hôtel d'Agar - Cavaillon

Naïskos - Hotel D'Agar - Cavaillon

Souvent installé au-dessus d’une tombe, ils contribuaient par sa forme à élever le défunt aux dessus de ces ancêtres et des survivants. Le naïskos est une représentation du défunt et distingue de la richesse et de la catégorie sociale de la personne décédée.

Il peut être également lié au culte religieux, souvent utilisé par les militaires qui se déplaçaient fréquemment, le naïskos sert alors d’oratoire représentant un temple miniature, dédié à un dieu ou une déesse. 

Souvent le naïskos était dédié à la déesse Cybèle, la déesse-mère, dont le nom signifie « gardienne des savoirs » et protectrice de la nature sauvage dont le culte s’est très largement répandu dans tout le monde antique.

Arc Romain de Cavaillon,
seul vestige monumental apparent de l'antique Cabellio

Arc romain - Cavaillon

Arc romain - Cavaillon - ©OT LCDP

On l’appelle par tradition dans le pays l’arc Marius, certainement en hommage à Caïus Marius, général romain établi en Provence qui écrasa les hordes barbares jusqu’à Orange au 2° siècle après Jésus-Christ.

Il fût édifié au début du 1° siècle de notre ère, il se trouvait à l'origine sur l’ancienne place de l’évêché aujourd’hui connu sous le nom de place Philippe de Cabassole, près de la cathédrale Notre-Dame et Saint Véran, sur l’antique forum romain.

Il finit par être enterré peu à peu jusqu’à plus de la moitié de sa hauteur. Au milieu du 19°, la commission des monuments historiques le fit dégager, puis en 1880 il fut déposé, déplacé et réédifié au niveau du sol actuel sur place principale de la ville, au pied de la colline Saint Jacques.

Gravure - Arc romain - Cavaillon

Gravure Arc romain

Ancien forum romain - Cavaillon

Ancien forum romain - Cavaillon

L'arc de Cavaillon fait partie de la série des monuments destinés à perpétuer le souvenir de la conquête du pays par les Romains, tels que ceux d'Orange, Saint Rémy, Carpentras, Avignon, etc…

Il est vrai cependant que celui de Cavaillon se différencie des autres par sa conception architecturale originale et par l'absence dans son ornementation, des captifs gaulois, trophées militaires et combats.

Par ailleurs la face postérieure du 2ème arceau est dépourvue de toute décoration, ce qui laisse supposer que le monument était adossé à un mur ou un autre édifice plus important. Richement décoré par des frises, des feuilles, fleurs, on peut y voir sur chaque pilastre de magnifiques feuilles d’Acanthe.

Arc romain - Cavaillon

Les deux arcs en plein cintre - ©EmDee / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Corniche avec frises d'oves - ©EmDee / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)
Rinceaux surmontés d'un chapiteau à feuilles d'acanthe - ©EmDee / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Le Pont Julien,
chef-œuvre d’architecture antique

Pont Julien

Pont Julien - ©OTI Pays Apt Luberon

Situé sur la commune de Bonnieux sur la route qui mène à Apt, daté de l’an 3 avant Jésus-Christ, le Pont Julien doit son nom à l’antique cité romaine Apta Julia (Apt).

Situé à la sortie des gorges de Roquefure, le pont Julien permet le franchissement de la rivière du Calavon. Ne sous-estimez pas cette rivière, qu’on a peine à apercevoir en été tant son lit est à sec, autrefois poissonneuse avec un puissant débit, elle est aujourd’hui encore capable d’importants caprices, menaçant les bourgades qu’elle traverse, notamment la ville d’Apt.

Le pont Julien est bâti sur les fondations d’un premier pont romain, fait de bois et de pierre, le choix des matériaux laisse alors penser que ce dernier n’a pas résisté aux humeurs changeantes du Calavon.

Les romains ont la réputation d’être de grands bâtisseurs mais aussi de grands architectes, le Pont Julien est un fabuleux témoignage de leur savoir-faire. En effet pour sa construction, tout a été pensé dans les moindres détails, afin que le pont puisse tenir tête aux eaux du Calavon.

Pont Julien

Pont Julien - Vivaverdi CC BY-SA (httpscreativecommons.orglicensesby-sa3.0)

Dégueloirs

Dégueuloirs - Médard / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

En effet, les piles intermédiaires sont percées de grandes baies cintrées pour faciliter l’évacuation des eaux en période de crues, on appelle cela « les dégueuloirs ».

L’ouvrage est long de 80 m, large de 6 m, et présente une hauteur de 11.50 m. Il se compose de trois arches en plein cintre, dont une arche centrale plus élevée. L’ensemble de l’ouvrage est bâti en pierre essentiellement extraite des carrières du Luberon.

Le pont Julien présente alors tous les atouts pour un franchissement en toute sécurité, mais aussi pour un écoulement efficace des eaux de la rivière en période de crues.

Pont Julien

Pont Julien - ©OT LCDP

Situé sur l’itinéraire de la Via Domitia, le Pont Julien, était un pont routier, qui part son excellente conception était adapté à un trafic dense sur la route antique.

Aujourd’hui le Pont Julien est classé Monument Historique (1914), son état de conservation est remarquable, et fait de cet ouvrage d’art, un des ponts routiers romains les mieux conservés en France.

La Via Domitia,
la plus vieille route de France…

La Gaule Narbonnaise

La Gaule Narbonnaise - Jlpeter / Public domain

Créée au moment de la conquête du Midi de la Gaule, à partir de 120 av. J-C, par le consul Cneus Domitius Ahenobarbus, la via Domitia, du nom de son fondateur, devait réunir l'Italie aux provinces d'Espagne. C'est en fait la plus ancienne route construite en France. Suivant en partie d'anciens itinéraires de l'Antiquité, cette voie franchissait les Alpes, gagnait le delta du Rhône, traversait les plaines du Languedoc et du Roussillon et passait les Pyrénées au col de Panissars près du Perthus.
Elle était jalonnée par les cités de Briançon, Gap, Sisteron, Apt, Cavaillon, Nîmes, Béziers, Narbonne, et Ruscino/Château-Roussillon.

Bornes milliaires à Beaucaire (Ugernum) - Jclpaca / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

Ambrussum : Voie Domitienne marquée par le passage des chariots - Benoît Strepenne / CC BY-SA (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)

Zoom sur les bornes milliaires

Contrairement à nos bornes kilométriques, les bornes milliaires n'étaient pas placées tous les milles. Se présentant sous la forme de colonnes cylindriques sur une base cubique, d'une hauteur variant entre 2 et 4 mètres et d'un diamètre d'environ 50 à 80 cm, elles servaient de panneaux indicateurs placés régulièrement sur les voies pour indiquer la distance jusqu'à la prochaine étape.
On y inscrivait le nom de l'empereur qui a ordonné la construction ou la réfection de la voie, sa titulature (ses titres), l'origine du milliaire (s'il a été placé là après les travaux ou après une réparation) et la distance entre le point d'implantation - qui n'est pas mentionné - et le lieu de départ ou d'arrivée.

Il existait autrefois aux abords de la Durance à Cavaillon, en bas de la colline Saint Jacques un petit port, permettant de franchir la rivière à l’aide de barque à fond plat pour gagner les Bouches du Rhône.

Route inter-provinciale, construite et entretenue aux frais de l'Etat romain, relevant du domaine public, la voie Domitienne fut un axe très fréquenté par les armées, les fonctionnaires, les marchands, les voyageurs, pendant tout l'Empire et le demeura encore au Moyen-Age.

Les pèlerins seront également nombreux à emprunter cette route pour se rendre en Espagne, et continuer sur le Camino Francès, la partie espagnole qui mène jusqu’à Saint Jacques de Compostelle.

Carte de la voie domitienne - T L Miles at English Wikipedia / Public domain

Cette route mythique longe tout le Luberon par le Nord et s’appelle aujourd’hui la D900, elle est le principal axe qui relie l’Est et l’Ouest du département de Vaucluse.

Vous aimerez aussi...

Synagogue de Cavaillon et musée Juif Comtadin  - Horaires et infos
Synagogue / Musée Juif Comtadin

Découvrez la synagogue de Cavaillon, chef-d’œuvre de l’art comtadin du XVIIIe, l’une des plus remarquables maisons de prières juives connues....

Cavaillon, la ville du Luberon – Incontournable de la Provence
Cavaillon, la ville du Luberon

Découvrez Cavaillon dans le Luberon, son histoire, les endroits à visiter absolument, son célèbre melon et sa via Ferrata. Un site Incontournable...

Cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran à Cavaillon dans le Luberon
Cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran

La cathédrale Notre-Dame et Saint-Véran est un monument de style roman situé à Cavaillon dans le Parc Naturel Régional du Luberon. Découvrez ce...

Hôtel d'Agar à Cavaillon – Hébergement dans un monument historique
Hôtel d'Agar

L'hôtel d'Agar est inscrit aux Monuments historiques avec son jardin remarquable et son temple romain, situé au coeur du centre ancien de Cavaillon.

les Traces antiques à Cavaillon et aux alentours !
les Traces antiques à Cavaillon et aux alentours !

De la période antique, restent de nombreux vestiges encore visibles. On vous emmènent à la découverte de certains d'entre eux, entre Cavaillon et Apt.

Cavaillon | Découverte de la ville du Luberon – Vaucluse
Cavaillon, ville aux multiples facettes

Adossée à la colline Saint-Jacques et baignée par les eaux de la Durance, Cavaillon a bénéficié de tout temps de son positionnement géographique...

Chapelle & Ermitage Saint-Jacques à Cavaillon – Luberon
Chapelle Saint-Jacques

La chapelle romane de Saint-Jacques est implantée sur un promontoire de la colline dominant toute la ville basse de Cavaillon avec l’un des plus...

Contact & informations

les Traces antiques à Cavaillon et aux alentours !
Ajouter à mon carnet Appelez nous Ecrivez nous Facebook


Galerie photos

naïskos de l'hôtel d'Agar_BD.jpg
Arc_romain_de_Cavaillon_BD.JPG
gravure arc romain de Cavaillon_BD.JPG
Ancien forum romain de Cavaillon_BD.JPG
Arc Romain Cavaillon_BD.jpg
Arc_romain_de_Cavaillon.JPG
Arc_romain_de_Cavaillon_2.JPG
La_Gaule_Narbonnaise.jpg
Bornes_milliaires_Beaucaire.jpg
800px-Ambrussum_voies_marquées_10-04-2006.jpg
Via_domitia_map600x600_(1)(1).png
Pont_Julien,_dégueuloir_détail.jpg
Pont_Julien_Provence - Vivaverdi  CC BY-SA (httpscreativecommons.orglicensesby-sa3.0).jpg
Pont_Julien_2.JPG
Pont_Julien_OTLCDP_2.jpg
Fermer la carte intéractive

Commandez vos brochures

Découvrez nos brochures du Luberon coeur de Provence pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire